salta la barra Po-Net » Art et Histoire » Histoire de Prato » Archéologie industrielle
Po-Net

Storia di Prato

Archéologie industrielle à Prato

Les anciennes usines de Prato, construites à partir de la seconde moitié du XIXe siècle jusqu’aux années qui précèdent la Seconde Guerre Mondiale, qui ont déjà été détruites en partie et qui risquent de disparaître définitivement, représentent un témoignage de la naissance et de l’évolution de l’industrie à Prato. Surtout celles à l’intérieur des remparts représentent un témoignage de ce qu’a été le développement alternatif à l’économie agricole et artisanale.

Les vieilles usines sont des monuments qui, revitalisés par de nouveaux contenus, peuvent représenter les noyaux modernes d’une requalification urbaine, où l’on reconnaît les différentes étapes des transformations survenues dans la ville industrielle. Le développement urbain de Prato fut, en effet, caractérisé par l’insertion spontanée et incontrôlée des premières structures de production au XIXe siècle, qui modifièrent la structure séculaire du bourg d’origine, sans que celui-ci prenne une véritable identité urbaine. Les principaux lieux d’archéologie industrielle à Prato sont: 

  • Le Fabbricone (aujourd’hui usine et siège du Théâtre Fabbricone)
  • Cimatoria Leopoldo Campolmi & C. (aujourd’hui siège de la bibliothèque Lazzerini et du Musée du Tissu)
  • Le Regio Istituto Tessile (aujourd’hui siège du Pôle Universitaire de Prato)
  • La Cementizia, dans la zone Le Macine.
  • Anciens Abattoirs (aujourd’hui siège des Chantiers Culturels des Ateliers Jeunes)

Approfondissement

Fabbricone negli anni '50
Fabbrica pratese
Ex Cimatoria Campolmi
Ex cementificio Marchino

Data ultima revisione dei contenuti della pagina: gioved 20 ottobre 2016

- Inizio della pagina -
Il progetto Musei di Prato e Provincia - Po-Net è sviluppato con il CMS ISWEB® di Internet Soluzioni Srl www.internetsoluzioni.it