salta la barra Po-Net » Art et Histoire » En ville » Églises » Église de San Michele
Po-Net

Chiese

Église de San Michele ou de la Misericordia

L’Église de la Misericordia prend ce nom à la suite de l’occupation de la part de la Confrérie de la Misericordia (de la Miséricorde), due à une épidémie de choléra en 1854, des locaux de l’ancien monastère bénédictin de San Michele. Cette confrérie acheta tout le complexe en 1860 et elle s’y transféra définitivement l'année suivante. Le monastère était, depuis 1339, le siège de sœurs bénédictines qui, suite à la réforme réalisée par les frères de Saint Dominique, décidèrent de rester fidèles, malgré la dramatique capitulation, à la doctrine de Savonarola, en fondant le proche monastère de San Clemente où elles s’installèrent.

La façade de l’église se distingue par les armoiries de la Misericordia et par une inscription centrale de l’Archiconfrérie sur un simple enduit, marqué d’éléments décoratifs en “pietra serena”, du XVIe siècle, parmi lesquels les parastates latéraux, le portail et le tympan curviligne au-dessus, les deux petites fenêtres cintrées, l’oculus central et enfin la couverture à double pente.

L’intérieur est formé d'une seule nef avec voûte en berceau abaissée, des murs enduits et des autels disposés sur chacun des trois côtés du périmètre de l'édifice, alors que le revers de façade conserve une cantoria avec une scène peinte par Giacinto Fabbroni, représentant Deux anges qui tiennent des armoiries. L’autel sur la droite présente un Crucifix en bois de figuier, vénéré et offert aux habitants de Prato qui allèrent en pèlerinage à la Sainte Maison de Lorette en 1588 et qui fondèrent, à leur retour, la Compagnie du Pèlerin (devenue ensuite Confrérie de la Misericordia), alors que celui sur la gauche présente une toile de la fin du XVIIIe siècle avec le Transit de Saint Joseph de Matteo Bertini (1758-1829), associée à une fresque du XVe siècle avec La Vierge et l’Enfant de Antonio di Miniato.

Dans la zone du presbytérium, derrière le maître-autel en marbre réalisé d’après un projet de Giuseppe Valentini, on trouve le remarquable tableau de 1603 d’Alessandro Allori, d’ascendance flamande pour la couleur et la manière du dessin, l’Assomption entre sept anges, les Apôtres et deux recteurs de la Compagnie du Pèlerin.

Deux portes situées sur les côtés du maître-autel conduisent au chœur, décoré en 1922 d’après un dessin d’Adelio Colzi ; de là, on passe dans la sacristie où nous trouvons une faïence robbiana du XVIe siècle. Traversant une arcade, on arrive dans une petite pièce décorée en détrempe en 1749 par Giacinto Fabbroni comme fond pour une crèche. Enfin, sur la gauche de l’église, se trouve le cloître de l'ancien monastère, de la moitié du XVe siècle, comprenant la cour centrale, alors que les salles du premier étage sont réservées à la Confrérie.

Chiesa di San Michele o della Misericordia (esterno)
Chiesa di San Michele o della Misericordia (interno)

Adresses et contacts

Via Convenevole da Prato
, 55
- 59100
Prato
Sito web dettaglio orariohttp://www.diocesiprato.it/
Phone: 0574 609712
Caricamento Google Maps.......attendere

Data ultima revisione dei contenuti della pagina: marted 17 marzo 2020

- Inizio della pagina -
Il progetto Prato Arte e storia è sviluppato con il CMS ISWEB® di Internet Soluzioni Srl www.internetsoluzioni.it