Palazzi storici e ville

Villa Le Sacca

Le complexe se trouve dans la zone de Santa Lucia au nord de Prato et, malheureusement, malgré sa longue histoire, il se trouve actuellement dans un état de grave détérioration structurelle.
 
Initialement, vers la première moitié du XIIIe siècle, il était utilisé comme monastère franciscain, appelé Santa Margherita di Gambarondoli ou delle Sacca, où vivaient les religieuses dites “ensachées” pour les vêtements particuliers qui les caractérisaient. Celles-ci se déplacèrent à la fin du XIVe siècle dans le couvent de Santa Margherita, près de piazza Mercatale à Prato, et, en 1406, le couvent delle Sacca fut vendu aux moines olivetains qui le rénovèrent et l’agrandirent.
 
En 1774 il fut supprimé comme beaucoup d’autres édifices à usage monastique et, l’année suivante, le Grand-duc Leopoldo le donna au Collège Cicognini et il devint la résidence d’été pour les pensionnaires, jusqu’à son abandon total à la fin des années 60 du XXe siècle.
 
La villa fut alors réadaptée à son nouvel usage, les travaux de modernisation architecturale commencèrent immédiatement après le passage de propriété en 1775, mais ils furent repris en 1835 (d’après un projet de Stefano Berti) et aussi en 1886, d’après un projet de Giuseppe Bacci, qui prévoyait un rehaussement du complexe et une nouvelle façade allongée, achevée sur la gauche par une petite tour.
 
Enfin, dans les années 70-80 du XXe siècle, on a restauré les toits d’une grande partie de l’édifice, et puis le lent déclin a commencé jusqu’à nos jours.
 
À l’intérieur, on trouve encore quelques salles médiévales et du XVe siècle, comme le moulin à huile et la cuisine au rez-de-chaussée, et quelques salles du premier étage, dont l’appartement de l’abbé. Le couloir de la façade conserve en revanche un goût néoclassique, avec des bustes et des statues peintes.
 
Dans l’aile transversale, noyau d’origine du couvent du XIIIe siècle, nous trouvons le réfectoire avec des voûtes croisées et la salle capitulaire du XIVe siècle, reliée par un portail gothique à une autre salle semblable.
 
Dans le troisième corps d’édifice, on trouve une petite église avec une chapelle adossée sur la gauche, en liais, du XIIIe siècle, couronnée d’arcs lobés en terre cuite et d’ouvertures ogivales. Elle fut déconsacrée en 1859-61 environ et divisée en deux étages.
 
Pendant la Seconde Guerre Mondiale, la Villa fut aussi utilisée pour abriter les réfugiés, comme d’autres lieux de la ville, par exemple le Château de l’Empereur.   

L’ancienne résidence d’été Cicognini (appelé communément “vieux Cicognini”) accueillit, par les autres, deux importants personnages : Gabriele D’Annunzio de 1874 à 1881 quand il partit à Rome, et Curzio Malaparte, qui séjourna ici jusqu’en 1915.

Villa Le Sacca

Adresses et contacts

via Bellavista
- 59100
Prato
Horaire d'ouvertureOn ne peut plus y aller.
Caricamento Google Maps.......attendere

Data ultima revisione dei contenuti della pagina: marted 17 marzo 2020

- Inizio della pagina -
Il progetto Prato Arte e storia è sviluppato con il CMS ISWEB® di Internet Soluzioni Srl www.internetsoluzioni.it